Livres

Auteur : Charles Lyell
L’ANCIENNETE DE L'HOMME PROUVée PAR LA GéOLOGIE
... et remarques sur les théories relatives à l'origine des espèces par variation

Charles Lyell est né en Ecosse, dans le domaine familial de Kinnordy, en 1797, l’année de la mort de James Hutton (1726-1797), successivement médecin, agriculteur et géologue, dont Lyell se déclarera le disciple. A 19 ans, il sera l’élève de William Buckland (1784-1856), célèbre géologue dont nous reparlerons, qui lui donne le goût de la science. Devenu avocat en 1825, il quitte, au bout de deux années, la profession pour consacrer l’essentiel de son temps à la géologie. 

En 1823, il voyage en France, y rencontre Constant Prévost (1787-1856) défenseur des thèses actualistes qui lui montre les couches tertiaires et le convainc de l’intérêt des terrains récents pour comprendre la géologie. John Herschel (1792-1871), astronome et fils de William (1738-1822), le découvreur d’Uranus, renforce ses idées, en faisant de la méthode scientifique, la recherche des causes vraies (verae causae). Ses premiers articles, dans le Quarterly Review, montrent qu’il estime encore cependant que l’histoire de la terre est directionnelle. C’est en 1827 qu’il change d’idée pour ce que nous nommerons son steady state. Il est fait chevalier en 1848 et baronet en 1864.  Il meurt en 1875. il est enterré dans Westminster Abbey.

Lyell présente L’ancienneté de l’homme prouvée par la géologie comme traitant de « quelques-uns des plus importants problèmes que l’intelligence humaine ait jamais tenté de résoudre ». En effet : « Aucun sujet, dans ces derniers temps, n’a plus excité la curiosité et l’intérêt général des géologues et du public que la question de l’ancienneté de la race humaine ». Dans ce rapport de forces des convictions, il l’avait emporté officiellement sur ceux qui croyaient à l’apparition récente de l’homme, le 19 septembre 1859 au 29e congrès de l’Association britannique à Aberdeen.

Préface de Gabriel Gohau et Marie-Françoise Aufrère 

ISBN : 978-2-908965-25-4
15 x 21 cm, env. 600 pages
59 euros