Livres

Auteur : Charles DARWIN
DE LA FÉCONDATION CROISÉE DES ORCHIDÉES

La première édition anglaise de De la fécondation des orchidées par les insectes, et des bons résultats du croisement est publiée en 1862. Il est remarquable que trois années seulement séparent cette publication de celle de L'origine des espèces, et surtout que Charles Darwin (1809-1882) ait tenu à faire suivre immédiatement son oeuvre centrale par une telle étude en apparence austère, et limitée au monde végétal. Peut-on interpréter la publication de cette recherche comme l'expression du souci de ne pas verser d'huile sur le brasier allumé par L'Origine trois ans auparavant ?

Ayant évoqué dans sa préface la publication de langue française de L'Origine des espèces et De la Variation des animaux et des plantes à l'état de domestication (1868), Rérolle, son traducteur, poursuit en déclarant :
"L'ouvrage dont je publie la traduction a sans doute une moindre portée, car il n'étudie qu'une seule famille végétale, au seul point de vue des phénomènes qui assurent la fécondation. Nous avons vu l'éminent naturaliste anglais dans ses autres ouvrages, faire une large place à l'interprétation des faits, raisonner et juger en philosophe, formuler des hypothèses que l'on peut combattre mais dont on ne saurait nier la grandeur; il sera juste de l'apprécier aussi dans un volume où, sans perdre ses autres mérites, il se montre plus particulièrement observateur, exact et ingénieux expérimentateur" (Préface, p. I et II).

Or, la neutralité de ce livre n'est qu'apparente.

Il s'agit de mettre en évidence, de manière plus détaillée et approfondie que précédemment, l'apparition constante des variations sur lesquelles peut agir la sélection.

La démarche est claire : Darwin s'attache désormais à développer et renforcer ce qui, dans L'Origine, est jugé insuffisant ou sujet à caution…

Un livre "pour faire du bien à l'Origine".

Préface de Pascal ACOT

 

ISBN : 978-2-908965-14-8
Ouvrage broché, 10,5 x 21 cm, 368 pages
(Epuisé)