Livres

HISTOIRE DE LA GÉNÉTIQUE
Présentation de Jacques ROGER
Sous la direction de : Jean-Louis FISCHER et William H. SCHNEIDER

La génétique est une discipline scientifique née en 1906. A la fin de la troisième Conférence internationale d’hybridation des plantes qui se tenait à Londres. Nous devons donc à un congrès qui réunissait de nombreux praticiens de l’agriculture et de l’élevage ainsi qu’à quelques savants, d’avoir produit la science biologique de notre siècle. Si la génétique est connue du public en tant que science, son histoire est, en revanche, peu ou mal connue.

Ce livre écrit par des spécialistes internationaux de l’histoire de la génétique nous permet enfin d’être instruits sur les origines de cette discipline, ses enjeux scientifiques, philosophiques et idéologiques, ainsi que sur les recherches les plus récentes, qui ont conduit F. Jacob, J. Monod et A. Lwoff au Prix Nobel.

Les contributeurs :

Mark B. Adams, La génétique des populations était-elle une génétique évolutive ?

Garland E. Allen, Chevaux de courses et chevaux de trait. Métaphores et analogies agricoles dans l’eugénisme américain (1910-1940)

Richard M. Burian, Contribution française aux instruments de recherche dans le domaine de la génétique moléculaire

Jean-Louis Fischer, Contribution à l’histoire de la génétique en France (1900-1915). Le monde des praticiens et l’Abbé G. Veules (1866-1944)

Charles Galperin, Génétique et microbiologie : les problèmes de la lysogénie (1925-1950)

Jean Gayon, Le formel et l’empirique dans l’histoire de la génétique des populations

Barbara A. Kimmelman, Agronomie et théorie de Mendel. La dynamique institutionnelle et la génétique aux Etats-Unis

Robert C. Olby, Rôle de l’agriculture et de l’horticulture britanniques dans le fondement de la génétique expérimentale

Nils Roll-Hansen, Le croisement des lignées pures : de Johannsen à Nilson-Ehle

Jan Sapp, Hérédité cytoplasmique et histoire de la génétique

William H. Schneider, Le rôle des produits sanguins humains dans l’histoire de la génétique

Paul J. Weindling, Les biologistes de l’Allemagne nazie : idéologues ou technocrates

 

Publié avec le concours du Centre National des Lettres et du Palais de la Découverte

ISBN : 978-2-908965-00-1
Ouvrage broché, 15 x 21 cm, 311 pages
(Epuisé)